L’EEDD c’est quoi ?

Définition

L’Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD) vise à faire comprendre la complexité du monde auquel nous appartenons, à éveiller l’esprit critique, à agir et vivre ensemble.

GraineNormandie_EtablissementsDemarcheDD

UNE HISTOIRE DE VALEURS

L’EEDD est une éducation émancipatrice qui a pour finalité la responsabilisation et l’engagement des citoyens dans l’action.

  • L’EEDD donne les connaissances nécessaires et les éléments de conscience pour que chacun considère que la Terre est un bien commun dont nous devons prendre soin, que tous les humains doivent être solidaires entre eux, avec cette Terre et avec tout ce qui y vit.
  • L’EEDD forge l’esprit critique des citoyens, grâce à une éducation laïque qui conduit à l’autonomie permettant à chaque personne de penser, de décider et d’agir par elle-même.
  • L’EEDD cherche à augmenter la faculté d’attention, pour cultiver la fraternité et replacer l’humain au centre de nos choix.

 

L’EEDD C’EST :

  • Informer, sensibiliser, éduquer, former par et pour l’environnement, au contact du terrain.
  • S’adresser à tous, partout et tout au long de la vie.
  • Développer des pédagogies actives et participatives par un réseau de professionnels et de bénévoles.

POURQUOI L’EEDD EST-ELLE UNE NÉCESSITÉ ?

La transition écologique nécessite un changement culturel de société par la compréhension, l’adhésion et la participation des citoyen.ne.s, des entreprises, collectivités et de toute organisation. En effet, l’adoption de modes de vie et d’organisation plus vertueux s’avère nécessaire face aux perturbations éco-systémiques, sociales et économiques.

L’EEDD apporte des savoirs et méthodes pour accompagner cette évolution sociétale. A travers des approches pédagogiques plurielles, elle permet aux personnes de découvrir leur environnement, de le comprendre, d’acquérir des connaissances puis de choisir des manières d’agir.

L’EEDD ne se mobilise pas contre quelque chose, mais pour un projet de société co-construit.

Les acteur.trice.s de l’EEDD informent, sensibilisent, mobilisent, encouragent le passage à l’action individuel et collectif.

En tant que réseau régional, et dans ce contexte, le GRAINE Normandie est conscient du besoin accru de développement de la visibilité de tous ces acteur.trice.s, leurs métiers, missions et actions pour renforcer la reconnaissance de notre utilité sociale et montrer notre organisation collective.

APPROCHE  & MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

La pédagogie est fondamentale en EEDD. Elle privilégie :

  • la pratique du terrain pour une confrontation directe à la réalité
  • le travail de groupe pour créer plus de solidarité
  • la créativité pour initier de nouvelles voies du «faire ensemble»
  • la transdisciplinarité pour une approche globale de la complexité
  • l’exercice du débat pour préparer les acteurs d’une démocratie vivante
  • la culture du partenariat

Les acteurs de l’EEDD ont développé des méthodes pédagogiques actives adaptées à leurs objectifs : faire comprendre, faire connaître, faire sentir, permettre d’agir et de s’engager. En alternant les méthodes et les approches, en faisant appel aux approches sensorielles, cognitives, expérimentales, on peut à la fois toucher les individus dans leurs représentations, dans leurs attitudes et dans leurs comportements.

 

EN SAVOIR PLUS

L'EEDD en quelques chiffres*

GraineNormandie_animation

*Données récoltées auprès de 216 associations d’EEDD sur tout le territoire français en 2015 par le Réseau École et Nature

En passant d’ « animation nature » à « EEDD », on peut dire que ce secteur s’est largement professionnalisé en France en 50 ans d’existence.

Les trois thématiques principales abordées sont :

  • Nature et biodiversité : 283 928 personnes sensibilisées
  • Économie circulaire (déchets, consommation, alimentation, agriculture) : 116 528 personnes sensibilisées
  • Changements climatiques (énergie, climat, mobilité, risques majeurs) : 109 017 personnes sensibilisées

Les types de public sensibilisés sont :

  • Jeunesse (cadre scolaire) : 67%
  • Jeunesse (cadre de loisirs) : 11 %
  • Professionnels & bénévoles (formation, journées d’échanges) : 4 %
  • Adultes & familles : 18 %

67 % des interventions ont lieu en extérieur ou en partie dehors.

Pour aller plus loin   Et en Normandie ?

Le secteur de l’emploi en EEDD

UN SECTEUR EN EVOLUTION

Ces dernières années, le champ d’action de l’EEDD a beaucoup évolué.

Entre 1990 et 2000, nous sommes progressivement passé de l’animation nature à l’éducation à l’environnement, puis à l’EEDD intégrant des thèmes d’intervention en lien avec la vie quotidienne des citoyens (consommation, santé, mobilité…)

Entre 2000 et 2010, se sont développés les termes « écoresponsabilité » et « écogestes » qui n’ont pas manqué de questionner les éducateurs sur leur rôle et leurs postures éducatives.

Aujourd’hui, nous parlons à la fois de changer les comportements et de favoriser la participation des citoyens.

Les publics de l’EEDD ont eux aussi évolué. Même si depuis son origine elle s’adresse à tous, l’EEDD s’est concentrée pendant de nombreuses années sur le public des jeunes et des enfants. Elle s’est ouverte de plus en plus au public adulte, ce qui nécessite une évolution des compétences.

Le métier d’animateur et d’éducateur à l’environnement évolue donc, et intègre de nouvelles dimensions : expertise scientifique et technique, médiation, concertation, accompagnement…

LES MÉTIERS

6 fiches métiers ont été réalisées par le Réseau École et Nature :

  • Animateur nature environnement
  • Éducateur nature environnement
  • Coordonnateur de projets en éducation à l’environnement
  • Animateur de réseau d’éducation à l’environnement
  • Accompagnateur de démarches de développement durable
  • Directeur de structure associative d’EEDD

Consulter les fiches métiers

Voir les offres d’emploi

Coup de pouce pour la recherche d’emploi

SE FORMER EN EEDD

FORMATION PROFESSIONNELLE
EN FRANCE

Il existe aujourd’hui une réelle filière de formation spécifique à l’EEDD, contribuant à la reconnaissance de ce secteur. Qu’il s’agisse de formations initiales ou continues ; qu’elles soient diplômantes, certifiantes, qualifiantes ou courtes. Toutes accompagnent la professionnalisation de l’EEDD et renforcent la structuration du secteur.

Exemples de formations :

  • BPJEPS spécialité EEDD
  • DEJEPS mention Développement de projets, territoires et réseaux
  • Licence Pro Coordonnateur de projets en EEDD
  • Licence Pro Protection du patrimoine culture, spécialité Médiation Scientifique et éducation à l’environnement

En savoir plus

FOCUS EN NORMANDIE

// Niveau BAC //  Le BPJEPS EEDD forme au métier d’animateur spécialisé en éducation à l’environnement vers un développement durable.
En Normandie, quatre structures du réseau GRAINE Normandie se sont regroupées pour vous proposer un parcours riche et adapté aux besoins du territoire. Mettant l’accent sur la démarche participative et la co-construction.

// Niveau BAC+2 // Le BTS Gestion et Protection de la Nature forme de futurs gestionnaires d’espaces naturels et de la valorisation du patrimoine. Le CFPPA de Sées a choisi de renforcer l’aspect animation via son option Animation Nature et Education à l’Environnement vers un Développement Durable.

+ d’infos sur le site du CFPPA de Sées, porteur de ces deux formations
www.cfppa-sees.com